Bienvenue sur le blog de Dollydodue.
En quelques mots je vais vous présenter mon histoire et celle de Dollydodue.

Depuis mon plus jeune âge, j'ai fabriqué des poupées, en papier, tissu, laine ou récup et bidouille que je collectionnais comme un écureuil dans des boîtes de "ça peut toujours servir un jour"... Je les aimais ces poupées, les trouvais toujours très belles et leur construisais des maisons, mais je ne jouais pas avec ... Mon plaisir était surtout de les fabriquer.
J'ai fait cela jusqu'à une quinzaine d'années... puis il a bien fallu que j'arrête de bricoler pour suivre un cursus scolaire classique, scientifique et médical (mon autre passion). Peu de temps libre mais toujours ce besoin de création, tricot, couture.

Pour mon bac, ma famille m'a offert une magnifique machine à coudre Bernina... ma Rolls Royce, mon bijou, mon joujou qui trônait dans ma chambre d'étudiante de 13 m² !
Mon diplôme médical en poche, j'ai suivi trois ans de cours de couture et de dessin qui m'ont beaucoup appris mais peu servi car prise par le tourbillon de la vie j'ai fait 3 poupées en chair et en os, déménagé sans arrêt, me suis installée professionnellement, ai complété mes études médicales, et fréquenté de très près un studio de design textile... Évoluant déchirée entre mes passions : ma famille et mon travail d'abord et mon amour pour les chiffons et bricolage en arrière plan.

De façon fortuite j'ai découvert les poupées Waldorf et je n'ai pas pu résister à leur charme. Et comme il est impossible de contenir une passion quand on a une cervelle indocile qui fourmille d'idées, il n'y a pas eu d'explosion mais des envies se sont infiltrées de façon insidieuse, le besoin de les réaliser s'est frayé un chemin en douceur dans mon emploi du temps...

Les poupées Waldorf me permettre non seulement de satisfaire toutes mes passions à la fois, elles m'offrent le plaisir quasi-magique et complètement addictif de voir naître sous mes mains un petit être unique avec des mimiques et une attitude différente à chaque fois, mais surtout elles correspondent à cent pour cent à ce qui me semble impératif dans le choix d'une poupée pour un enfant.
J'aime le concept de la poupée ( Waldorf ou autres d'ailleurs) unique comme un enfant, fabriquée avec amour, avec des matériaux sains et en nombre limité par enfant. Il est important que l'enfant s'attache à un petit nombre de poupées, comme un parent avec ses enfants, au lieu de se trouver devant un troupeau de poupées en plastique faites à la chaîne dans une usine sans aucun amour juste pour le profit de quelques industriels, reflet de notre société de consommation à outrance qui galvaude nos valeurs.

J'ai été écœurée et traumatisée il y a 15 ans chez des amis par la vue d'une caisse où gisaient une cinquantaine de poupées en vrac, déshabillées, échevelées, sales... Cet amas de jambes, têtes, bras appartenait à leur fille, une petite fille comme des centaines de milliers d'autres à qui on offre une "Corolle" ou une "Barbie" à chaque occasion au lieu de confectionner un petit vêtement pour la poupée choyée...

Évidemment l'enfant ne peut pas se concentrer et aimer une poupée en particulier si trois fois par an on lui en apporte 5 nouvelles... et parfois les mêmes !!!

Quels souvenirs gardera-t-il de ce charnier anonyme, de tas onéreux qui sera au mieux vendu au détail avec mépris sur les brocantes pour une somme dérisoire, ou au pire balancé à la poubelle au premier déménagement venu.

La poupée Waldorf peut paraître chère à l'achat, bien que son prix soit largement justifié par le temps passé (environ 12 heures de couture pour la poupée sans compter sa garde robe) et les fournitures de qualité (environ 40 euros par poupée de 45 cm pour des matériaux écologiques certifiés). Ce prix est certainement dix fois moindre celui du "tas de plastique" sans âme dont disposent nombreuses fillettes chez nous. Les petits garçons qui reçoivent une poupée sont préservés de cette surenchère car ce cadeau pourtant apprécié est encore souvent marginal.

L'enfant ne pouvant pas choisir par lui même quel type de cadeaux il va recevoir, c'est de notre responsabilité d'adultes de prendre la décision et de l'imposer à notre entourage. C'est parfois extrêmement difficile d'aller à l'encontre des pratiques courantes.
Mes filles n'ont eu que trois ou quatre poupées chacune, un beau bébé de grande taille, une ou deux petites et inévitablement une Barbie ou une Bratz offerte par une copine pour un anniversaire... On ne peut pas briefer la terre entière... et en petite dose je n'ai vraiment rien contre.

Tout est question de modération et de sagesse...

Voilà comment s'est incrustée Dollydodue dans ma vie avec l'arrivée d'une petite poupette rondouillette avec sa bonne bouille, puis d'une deuxième, d'une troisième ...de Rosette, de Ginette, de Nilufar, de Pierrette, de Mauricette.... de Gérard, Bernard, Ganesh, Édouard, Hubert, Robert et Albert....

 

Ce site est à peine rempli, au fil du temps j'y déposerai des photos de mes petites poupettes...

 

Contactez-moi par mail que ce soit pour acquérir une poupée ou pour n'importe quel conseil technique si vous voulez vous lancer, je donnerai tous mes patrons, toutes mes adresses, tout ce que je peux pour vous faire partager ma passion. Si je ne réponds pas rapidement, c'est juste par manque de temps...

Ce n'est pas mon moyen de subsistance, je demande simplement à être respectée, tout comme je souhaiterais que le soient mes poupées.... (Ne pas se servir de mes modèles pour la vente,merci)

 

Bonne promenade sur le site.